Rue des arts 2019

Rue des Arts transforme chaque année la Grand’rue en Galerie d’Art à ciel ouvert. Un dimanche par mois, de mai à août, peinture, sculpture, photographie, céramique, dessin : les modes d'expression les plus divers sont représentés. Tout est fait pour passer un agréable moment en compagnie de ces artistes qui vous proposeront leurs créations toujours renouvelées. Un rendez-vous désormais bien établi dans l'agenda de la région.

Invitées d'honneur du 14 juillet : 

 

Beata SAWICKA

Beata Sawicka étudie l’art à Rouen puis Gdansk et réalise sa maîtrise en illustration et design du livre à l’Académie des Beaux-Arts de Varsovie, sa ville natale, en 1985. Elle collabore avec des périodiques et des maisons d’éditions, et réalisera de nombreuses illustrations et aquarelles, ainsi qu’un chemin de croix en linogravure, après son installation à Strasbourg en 1996. 

Depuis 2008 elle se consacre à la peinture à l’huile et au thème du paysage. 

Elle observe la nature tout au long de l’année. Le paysage de ses promenades quotidiennes varie chaque jour en fonction du temps, de l’heure, de la lumière et surtout des saisons. Elle aime à se concentrer sur les détails d’un paysage car c’est à chaque fois une redécouverte. Les grands espaces, la vue lointaine des montagnes et collines, le gigantisme des nuages, du ciel, des champs, les bosquets et forêts, l’impressionnent.

Les dessins et aquarelles sont réalisés en plein air. Elle aime ces techniques pour la spontanéité du geste et l’énergie qu’elles exigent dans un laps de temps très court. C’est un travail passionnant de construction et d’introspection.

 

Ewa ROSSANO

Ewa ROSSANO s’inspire de l’Homme, de sa dualité, de sa complexité.

Dans ses sculptures, le mariage de bronze et de cristal est une image de la coexistence, en chacun de nous, de deux mondes : de la force et de la fragilité, du visible et du invisible, le physique et le spirituel.

Le bronze évoque la stabilité, la pesanteur, tout ce qui nous rattache à la Terre, à notre condition humaine. Le cristal évoque la transparence, la lumière, tout ce qui nous relie à l’air, au ciel.
L’artiste utilise la technique de la cire perdue. Chaque de ses pièces est unique.

Le travail du bronze et du verre est long – dix à dix-huit  jours, rien que pour la cuisson de la pâte de verre. Sa technique, longue et minutieuse, lui permet d’obtenir des sculptures dont les couleurs relèvent de l’alchimie.

Ewa passe trois ou quatre mois entre la conception d’une pièce, son esquisse, et la patine et les finitions. «Des semaines de traversée en solitaire où je vis tellement de choses intérieures qu’après, j’ai envie de parler, parler, parler ! » Car si Ewa aime le silence, elle sait aussi être très communicative: «En sculptant, j’exprime ce qui m’habite. Les expositions sont toujours des moments importants pour moi, c'est là que je rencontre le public, que je peux recueillir les impressions, les questionnements que suscitent mes tableaux et mes statues. L'art doit nous aider à vivre et à mieux comprendre le monde, non ? »

 

Grand’rue, Hall 66 • Dimanche 14 juillet de 11h à 19h • Gratuit 

Nous écrire par

Formulaire de contact

Téléphone

03 88 08 66 66

Comment s’y rendre

Itinéraire

Ville de Barr

Adresse et accès

1 Place de l’Hôtel de ville

Horaire d'ouverture

Du lundi au jeudi de 8h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h30

Le vendredi de 8h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h30