A ce maire nommé par l’administration allemande en 1881, la Ville de Barr doit des aménagements considérables. Mécanicien d’origine, il développa son entreprise et mit ses capacités au service de la communauté. Pour des raisons d’hygiène et de salubrité, fut décidé la construction de l’abattoir municipal à l’emplacement de l’actuelle caserne des pompiers.

 

Une des importantes ressources de la ville était constituée par la vente du bois. C’est pourquoi, la construction d’un chemin de fer forestier fut réalisée en 1889. Ainsi, disparurent les Schlitteurs ces personnes capables de descendre de lourdes charges de bois sur les fameux traîneaux dits «Schlitte». Le bois chargé depuis les lieux de coupe aboutissait au Holtzplatz d’où les attelages de chevaux pouvaient aisément les transporter. Mais moins de 10 ans plus tard, de nouvelles routes forestières rendirent caduc le chemin de fer forestier dont les traces demeurent visibles. Une nouvelle école protestante fut construite et inaugurée en 1892. C’est l’école des Vosges.

 

L’oeuvre la plus importante fut la réalisation de la conduite d’eau et de l’assainissement : captage des sources, construction d’un réservoir qui porte son nom, pose des tuyaux, etc.

 

Il y laissa sa vie le 25 mai 1896. Appelé au petit matin par un ouvrier pour un problème de canalisation, il prit froid et développa une fatale pneumonie. Les Barrois lui doivent ces équipements urbains fondamentaux d’une ville moderne.

Nous écrire par

Formulaire de contact

Téléphone

03 88 08 66 66

Comment s’y rendre

Itinéraire

Ville de Barr

Adresse et accès

1 Place de l’Hôtel de ville

Horaire d'ouverture

Du lundi au jeudi de 8h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h30

Le vendredi de 8h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h30