Toutes les troupes allemandes, à part quelques hommes de garde aux barrages avaient quitté Barr dans l'après-midi, et notamment l'unité médicale qui y stationnait depuis quelques temps et qui transporta sur la demande du docteur Marcel Krieg, quelques malades hospitalisés à leur domicile dans les villages environnants, en partant. Les barrages étaient fermés, on ne pouvait plus quitter la ville. Cette dernière était bombardée depuis deux nuits par les américains depuis le massif de l'Ungersberg, où les chars américains étaient arrivés par la route forestière venant de Villé. 

 

Les allemands contenaient encore la poussée des alliés vers l'avant du Val de Villé. Le bombardement dans la nuit du samedi au dimanche avait provoqué la mort de M. Ochs, rue Neuve et avait endommagé le clocher de l'église catholique et quelques maisons. Tous les Barrois étaient dans les caves et depuis jeudi, le docteur Marcel Krieg avait fait descendre tous les malades dans les caves de l'hôpital de Barr. Là, dans un endroit qui lui paraissait plus à l'abri il avait fait installer un poste de secours avec des moyens opératoires.

Nous écrire par

Formulaire de contact

Téléphone

03 88 08 66 66

Comment s’y rendre

Itinéraire

Ville de Barr

Adresse et accès

1 Place de l’Hôtel de ville

Horaire d'ouverture

Du lundi au jeudi de 8h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h30

Le vendredi de 8h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h30