Commune de Barr
Imprimer la page Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte


La structure se développe sur deux niveaux. Le rez-de-chaussée est entièrement dédié à la petite enfance et l’étage au périscolaire.

Le maximum de places :

  • Petite enfance : 57 places
  • Périscolaire : 114 places (90 pour les écoles de la Vallée, des Vosges et des Vignes et 24 pour l'école des tanneurs)

La Ville de Barr a choisi la délégation de service public pour l’exploitation et la gestion de la structure. C’est ainsi qu’après un appel public à la concurrence, l’association ALEF a été adjudicataire du marché d’exploitation pour une durée de cinq ans. Tout le personnel est employé et géré par cette association ce qui représente 28 personnes à temps plein. La Ville a en responsabilité les bâtiments et la dotation de premier équipement.

L’appel à un prestataire extérieur permet une meilleure spécialisation de la formation des personnels et une plus grande souplesse de remplacement en cas d’absences. Par ailleurs le délégataire a été choisi sur des critères de qualité du projet pédagogique et de gestion financière de la structure.

Les frais de fonctionnement sont à la charge des familles à hauteur de 36% ; les subventions de la CAF représentent 33%, le reste, soit 31% est pris en charge par la Ville de Barr.

     

Informations pratiques 

Maison de l'enfant
4, rue du Collège
Crèche - Halte garderie : 03 88 08 51 10
Périscolaire - Centre de loisirs : 03 88 08 47 38

Du bio à la cantine !
 
Ainsi, les carottes, céleris, choux et autres légumes servis sont issus désormais de l’agriculture biologique. Près de cent enfants découvrent chaque jour de nouveaux plats et de nouvelles saveurs. Les sources d'approvisionnement privilégient les producteurs locaux.L’agriculture biologique représente aujourd’hui près de 3,5 % des surfaces agricoles et compte plus de 300 exploitations agricoles en Alsace. Le plan régional de développement de l’agriculture biologique fixe pour objectif de doubler les surfaces certifiées en agriculture biologique en Alsace à l’horizon 2013, en orientant le développement vers des filières et des débouchés identifiés tels que la restauration hors domicile et les grandes et moyennes surfaces. Le défi ambitieux est d’atteindre 6,5% des surfaces agricoles alsaciennes exploitées en bio.Les conclusions du Grenelle de l’environnement fixent un objectif de 20% de produits issus de l’agriculture biologique dans la restauration collective publique d’ici 2012. La démarche de la Ville de Barr correspond donc pleinement à ces orientations.Enfin, le surcoût lié au passage vers une alimentation BIO est totalement pris en charge financièrement par la Ville de Barr.

Le prestataire, ALEF, envisage dans les mois à venir d’étendre l’offre BIO à d’autres produits et plus globalement l’ALEF va engager une réflexion de charte éco-responsable pour l'ensemble de ses structures.